Le Lieu perdu - d’après Norma Huidobro

Mise en scène de Aurore Evain
lundi 5 mars 2012

« El Patio », cour intérieure de l’Hôtel Gouthière, en plein air – du 8 juillet au 8 août 2010, les mercredis, jeudis et vendredis à 19h, les week-end à 16h.

D’après le roman de Norma Huidobro, Le Lieu perdu.
Traduction de Dominique Lepreux, publié aux Éditions Liana Levi

Adaptation et mise en scène : Aurore EVAIN

Assistante à la mise en scène : Maud Baecker

Pièce représentée dans le cadre des 7e Nuits d’été à l’Hôtel Gouthière - 6 rue Pierre Bullet - Paris 10e - Métro Château d’Eau - Plan d’accès

Avec

Scénographie et Affiche : Séverine L.

A Villa del Carmen, village perdu du nord de l’Argentine, les lettres arrivent et repartent. Pour Natividad, l’analphabète, elles sont des ailes de colombe, lui apportant les nouvelles de son fils parti à Buenos Aires. Pour Maria, c’est la promesse d’un ailleurs par procuration. Pour le milicien Ferroni, le Portègne envoyé à la recherche de Matilde, la subversive disparue, c’est une attente sans fin, longue et pesante, qui éveille les pulsions et les désirs de violence. Au jeu du chat et de la souris, les tensions s’exacerbent, attisées par le mutisme de Maria, la perfidie de la tante Federica, et les empenadas délicieusement piquantes de Dona Natividad…





« Les lettres de son amie… De la traînée, il aurait dû dire… C’est un homme bien, ça se voit… Les choses qu’elle doit lui raconter dans ces lettres ! Des choses dégoûtantes de femme perdue qui laissent la Maria toute songeuse et qui la tourneboulent. Qui sait quel paquet d’idées sales ? Matilde Trigo, a dit le Portègne, ça fait plus important avec le nom de famille. Comme si on ne connaissait pas les Trigo par ici. Matilde Trigo, fille de Natividad Trigo et allez savoir de qui. Et la Natividad, tout pareil. Elle est revenue de Buenos Aires avec les deux bébés. Et cette oie blanche de Felicidad, qui leur a ouvert la porte de sa maison et qui a même aidée la Natividad à élever ses deux enfants. Matilde Trigo, fille de Natividad Trigo, petite-fille de Felicidad Trigo, des femmes perdues, des femmes d’hommes qui les abandonnent, des femmes qui mettent des enfants au monde pour qu’ils vivent dans le péché, comme elles. Les lettres de la Matilde renferment ce péché, et cette sotte de Maria les garde pour les lire et les relire, pour se salir quand l’envie lui en prendra, et maintenant qu’elles pourraient servir, elle ne veut pas les lâcher. Où peuvent-elles bien être ? Quelles cochonneries lui raconte donc la Matilde qu’elle ne veut pas que le Portègne lise ? Y a-t-il vraiment dans ces lettres quelque chose qui l’aiderait à la retrouver ? Si le Portègne l’a dit, il doit avoir ses raisons. Va savoir, une adresse, le nom de quelqu’un qui puisse apporter un renseignement… Matilde Trigo. Elle avait ça dans le sang ; la fille, la mère, la grand-mère… Où peuvent bien être ces lettres ? Où ma nièce cache-t-elle les lettres de cette dévergondée ?… Matilde Trigo, a dit le Portègne. La traîné, oui, il aurait dû dire. »

Pièce à cinq personnages, tirée du premier roman de l’auteure argentine Norma Huidobro, qui a obtenu en 2007 le prestigieux prix Clarin. Le spectacle sera représenté dans le « Patio », aménagé en café-auberge, sur une place de village argentin. Le public pourra déguster des spécialités argentines (maté, empanadas, tamales...) en découvrant cette histoire d’amour et d’amitié, qui se déroule comme une enquête policière, se jouant de la dictature argentine.

Photos : Séverine L.

Le spectacle en images...

JPEG - 106.6 ko

(Photos Séverine L)

La presse

Télérama Radio , Fabienne Pascaud :
« Adaptée du premier roman de l’écrivaine argentine Norma Huidobro, cette très jolie pièce est à découvrir dans le cadre des Nuits d’été argentines, à Paris, jusqu’au 8 août. L’intrigue pleine de sensualité, les comédiennes talentueuses et la mise en scène très réussie ont séduit Fabienne Pascaud, directrice de la rédaction de Télérama. » À écouter.

La critique de Fabienne Pascaud à écouter...

Froggy Delight , MM :
« ... Aurore Evain réussit intelligemment son entreprise dans le registre d’un théâtre d’émotion et de violence très cinétique tant par sa structure que par sa mise en scène servis par de bons comédiens. » Lire la suite.


Portfolio

JPEG - 141.9 ko JPEG - 142.5 ko

Commentaires

Logo de Aurore EVAIN
samedi 28 août 2010 à 12h27 - par  Aurore EVAIN

« Emotion dans un décor surprenant - Bravo à tous ces comédiens de talent qui ont su m’émouvoir, chacun dans leur propre rôle, et au metteur en scène d’avoir eu l’idée formidable de faire jouer cette pièce en plein air, comme dans ces festivals de renom loin de Paris.Ce spectacle formidablement interprété dans ce décor naturel, patio de l’hôtel Gouthière, était d’une grande authenticité et l’espace superbement bien occupé durant tout le spectacle. J’ai été très touchée par le message qu’il délivrait sans avoir vécu cette triste période de l’histoire argentine, j’imagine ce qu’a pu éprouver cette réfugiée argentine qui nous a parlé à la fin du spectacle !Félicitations pour la magie opérée, je ne regrette qu’une chose avoir découvert ce festival le dernier jour. J’espère retrouver cette troupe prochainement dans une grande salle parisienne. » Blaise

« Emotion - Dans un cadre sublime cette pièce nous transporte du début à la fin, sublime nuit d’été Argentine. Merveilleux acteurs qui nous ont transporté. Très émouvante représentation. Je regrette de n’avoir appris l’existence de se festival que 2 jours avant la fin. Avec le programme le cadre, la qualité des prestations. J’aurais aimer venir et revenir à ce magnifique et nostalgique festival. Bravo et encore bravo à tous pour ce programme, pour ce festival. » Emalia

« Moment fort - Malheureusement c’était la dernière - ce message sera avant tout un hommage aux comédiens, tous parfaits et vifs. Un décor superbe, on est vraiment dans ce village argentin, couleurs et mots « exotiques ». La mise en scène est efficace. L’émotion est au rendez-vous : on comprend qu’il s’agit du destin de beaucoup de victimes de la dictature. Bravo pour ce travail sensible et prenant. » I

« BRAVO !! - Superbe... » Oinna

« une soirée formidable, un texte qui mérite le détour servi par d’excellents acteurs dans un cadre inhabituel mais qui donne un très grand réalisme à ce texte qui vous tient jusqu’au bout » Archiduc

Logo de Aurore EVAIN
mercredi 4 août 2010 à 11h56 - par  Aurore EVAIN

« très beau - j’ai bcp apprécié la représentation : décor très efficace et qui a bcp aidé à vivre la situation ; acteurs superbes. un vrai bijoux. merci » Saha75

« Excellent - le sujet est intéressant et les acteurs excellents ; il y a une progression dramatique très bien mise en scène. La cour est un lieu agréable et ensuite on peut manger et boire un verre » Elly

Logo de Aurore EVAIN
lundi 2 août 2010 à 13h43 - par  Aurore EVAIN

« Magnifique !!!!!!!!!!!!! - pour ce pur moment de bonheur !!! tres belle piece, tres bien jouée, poetique, fraiche en plus, la piece se joue à l’exterieure !!! A ne pas manquer !!!!! » 170481

Logo de Aurore EVAIN
lundi 2 août 2010 à 12h18 - par  Aurore EVAIN

« C’était topissime ! Le cadre est surprenant, la mise en scène sort de l’ordinaire, le lieu donne une ambiance chaleureuse et conviviale. L’après spectacle est agréable ; on peut boire un verre sur la scène même et discuter avec les acteurs. » A. Fourestey

« Un grand plaisir - le texte super la pièce très agréable le lieu magique un grand bravo aux acteurs j’espère que le lieu perdu deviendra un lieu très connu du public » Titus

« Très bien !! » F. Chouvet

« Super, très réussi » Raquelneyra

Logo de Aurore EVAIN
lundi 26 juillet 2010 à 11h17 - par  Aurore EVAIN

« SUPERBE COMEDIE - INTERPRETEE PAR D’EXCELLENTS COMEDIENS - BEAUCOUP DE TALENTS - A VOIR ABSOLUMENT ET A CONSEILLER - ENCORE BRAVO » Jean-Marie

Logo de Aurore EVAIN
lundi 26 juillet 2010 à 10h44 - par  Aurore EVAIN

« GRAND THEATRE dans petit patio - Une oeuvre magnifique, avec de grands comédiens à l’immense talent, une mise en scène originale et un décor inattendu et extraordinaire. Nous étions cet après-midi au festival d’Avignon ! C’est à 62 ans la deuxième fois de ma vie que je suis ainsi bouleversée au théâtre. Nous espérons vraiment que vous serez nominés aux Molières et j’aimerais sincèrement que Jean-Michel Ribes vous invite au Rond Point pour que de très très nombreux spectateurs viennent découvrir auteur et acteurs. Et puis cette musique qui nous prend les tripes. Merci pour ce merveilleux après-midi » Jem.

« Mignonne Mathilde - Mathilde a disparu de Buenos Aires et le policier Ferroni la recherche.Il sait qu’elle écrit souvent a son amie, la belle Maria qui tient une auberge et tente par tous les moyens de lire ses lettres pour trouver une piste. C’est un moment de pur bonheur de voir Mathilde, sur le balcon déclamer ses lettres à Maria.Le décor du Patio de l’Hôtel Gouthière est vraiment sublime... Les comédiens sont tous remarquables ! » VWATelse

« Une excellente soirée ! - Très belle pièce, superbement interprétée dans un cadre magnifique ! » Bosta

« Sur un air de tango - Nous voici propulsés dans un petit village perdu proche de Cordoba et sommes happés par cette belle histoire basée sur l’ amitié de 2 jeunes filles, superbement interprétée par tous ces comédiens, chacun dans son rôle, cadre magnifique. » Lolo1

« C’est bien, le contenu est très bien fait, et les acteurs ont bien joué aussi. » Liuzheng

Logo de lito
mardi 13 juillet 2010 à 17h26 - par  lito

Absolument magnifique....quel plaisir .... quel utilisation optimum de l’espace du patio.... filage parfait

l’intrigue et l’intensité viennent crescendo .... très belle piéce que je recommande vivement ....et ensuite à votre tour prenez une Quilmes au café-auberge :-)

Agenda

<<

2017

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois